• Article N°1

    Toyota Prius : 10 ans sur nos routes européennes

    Photo Prius et moi

    Depuis le printemps 2000, un vent d'écologie souffle sur l'Europe. Mais n'était-il pas jusqu'ici avant tout idéologique sans traduire de réels changements au sein du parc automobile européen? Il y a 10 ans, la Toyota Prius au look - faut-il l'avouer - un peu étrange débarquait chez nous comme un ovni dont l'avenir commercial paraissait improbable. Et sans doute ce design peu glamour a-t-il pu rebuter de potentiels acheteurs? Depuis 1997, cette voiture s'est malgré tout vendue à 1,27 millions d'exemplaires dans le monde. Rappelons au passage, qu'elle a même décroché le titre de voiture de l'année au Japon. Mais jusqu'à l'arrivée de la 3ème génération en 2009, elle a peiné à s'imposer sur nos marchés européens. Il semblerait  qu'avec cette récente génération de Prius et l'apparition de l'Auris en version hybride, Toyota est entrain de réussir son pari. Analyse d'une révolution technologique initiée par le Japon et que les principaux constructeurs européens, après l'avoir boudé, sont désormais en train d'adopter. Japon, pays copieur?

    La référence hybride

    Les deux anciennes versions ont eu moins de succès. Cette nouvelle série compte désormais s’adresser au plus grand nombre par un style plus accrocheur. Ce genre de véhicule ne s’adresse pas à tous. Il faut être ouvert à la nouveauté. Beaucoup de gens ont encore peur de cette technologie. Même si le public a du mal à sauter le pas de l’Hybride, les prix commencent également à être de plus en plus accessibles. Comptez 23.555 euros (prix catalogue, écoprime fédérale de 15% déduite) pour une Prius. Grâce à internet, aux campagnes de pub et à cette recherche écologique, les gens sont de plus en plus informés. Un client sur deux connaît le fonctionnement de cette Toyota en allant dans une concession.

     

    Pour faire simple, grâce au système « Hybrid Synergy Drive » vous faites des économies de carburant et diminuez les rejets de CO2.  Il permet cela par ces quatre modes de fonctionnement :

    -  Le démarrage : vous roulez en tout électrique « Hybrid Eco » jusqu’à une vitesse dite de 48 km/h.

       - L’accélération : vous passez de l’électrique à l’essence de façon automatisée.

        -  L’accélération et vitesse de croisière : le moteur électrique se combine à l’essence.

     

       - La phase de décélération et freinage : les batteries se rechargent et vous repassez en « Hybrid Eco ».

     

    Prius 3ème du nom

    Celle-ci offre un nouveau moteur, plus puissant que le précédent. L’ancienne ne possédait qu’un 1.5 l essence Hybride de 110ch (en cumulé : essence + électrique). Le nouveau moteur est le 1.8 l VVT-i essence Hybride.

    Il est combiné à deux moteurs électriques, ce qui offre une puissance combinée de 136 ch pour une consommation de 3,9 l au 100km. Vous bénéficiez toujours d’une prime CO2 de 15% sur le prix catalogue, options comprises moins la remise. La région wallonne offre également une prime de 1.200 euros.

    "Dernièrement, nous avons repris une Prius II avec 350.000 km qui n’avait aucun problème.

     Les batteries possédaient toujours leur puissance de rechargement. Ce client a d’ailleurs racheté une phase III."

    M.Verreckt, spécialiste Prius SA Garage Castus Toyota Lodelinsart

     

    Ce modèle ne rencontre que très peu de problèmes mais la marque offre une garantie de 5  ans ou 150.000 km contre toute anomalie mécanique ou électrique. Vous aurez aussi une garantie peinture de 3 ans ainsi qu’une garantie de 12 ans sur la corrosion et 8 ans sur tous les composants Hybrides. De quoi dormir sur ses deux oreilles !

    Dans la gamme, la Prius satisfait ses acquéreurs. Un client a d’ailleurs créé  le « Prius Club de Belgique » où ses possesseurs la qualifient de remarquable.

    L’arrivée de la Auris Hybride en fin 2010 est d’ailleurs très attendue. Suivant le succès et l’évolution de ce marché, Toyota parle même d’adapter toute sa gamme. L’incident sur une autoroute californienne concernant une pédale d’accélération bloquée ne serait pas fondé après enquête. Il s’agirait d’une tentative désespérée d’un homme endetté.  Pour ce qui est des récents rappels au Japon vis-à-vis du système de freinage. Toyota dément qu’il s’agirait réellement d’un problème. Ce serait uniquement un réglage à apporter suite à des plaintes. Nous n’en saurons pas d’avantage.

     Monsieur tout le monde n’est peut-être pas encore prêt pour ce genre de véhicule. Même si le prix d’une Prius peut paraître élevé, l’écologie et sa technologie ont un coût. Certaines personnes achètent quand même la Prius dans le but de polluer moins et d’économiser du carburant. Mais le motif d’achat le plus fréquent reste cette envie d’avoir un véhicule différent des autres.

     

    « Je remercie le Toyota SA Garage Castus Lodelinsart de m’avoir reçu. Je tiens tout particulièrement à remercier M.Verreckt pour avoir accepté de répondre à mes questions concernant ce modèle avec passion et professionnalisme ».

    Mike Kempeneers

     

    « InaugurationRencontre N°1 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    mike Profil de mike
    Mercredi 31 Mars 2010 à 22:09
    Voilà, premier article du site. J'espère qu'il vous plaira ;)
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :